327 avis : 5/5 ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️

Article

Je n’arrive pas à maigrir, que faire ? 

Pourquoi je ne perd pas de poids ?

Cela fait des mois que vous avez décidé de perdre du poids, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous malgré la mise en place d’un programme alimentaire et sportif ? Ce genre de situation est relativement courante et votre stagnation peut être liée à plusieurs facteurs que nous verrons dans cet article. 

Réaliser un bilan complet 

Avant même de commencer un programme alimentaire ou sportif, vous devez passer par la case du bilan. En effet, si vous démarrez un programme quelconque celui-ci pourrait ne pas vous convenir puisque votre métabolisme et les besoins de votre corps sont uniques et propres à votre personne.  

Ainsi, nous vous conseillons de faire un bilan complet pour être au clair avec vos objectifs et vos besoins.

Pour cela prenez une feuille et notez les points suivant : 

Détaillez le plus possible, car toutes ces informations sont indispensables pour réaliser un programme sur mesure. 

Pour réaliser un programme qui fonctionne, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un coach qui prendra en compte toutes ces données et vous proposera un programme 100% adapté. Il sera en mesure de voir si le problème provient plutôt de votre alimentation, de votre pratique sportive ou bien des deux (ou voir même, d’autres facteurs).

Retenez bien que le programme de votre voisine qui à perdu 5 kilos, n’est pas forcément adapté pour vous. Alors n’hésitez pas à entrer en contact avec nous pour en savoir plus. 

Le rôle de stress sur la perte de poids 

Si malgré un programme adapté et une alimentation équilibrée vous parvenez difficilement à perdre du poids, il est possible que vos émotions et notamment le stress vous empêchent d’atteindre vos objectifs. 

Des études ont démontré qu’un fort taux de stress et d’anxiété étaient des facteurs déclenchant d’addiction et en particulier concernant la nourriture. 

Le stress à pour effet de diminuer la production de sérotonine qui est l’hormone du bien être et donc d'augmenter le besoin de réconfort, et de se faire plaisir à travers la nourriture. Il s’agit là d'une nourriture de compensation, ce qu’on appelle aussi les “kilos émotionnels". C’est pourquoi, le stress peut facilement augmenter la prise de poids mais aussi déclencher un dysfonctionnement du métabolisme.

Il faut également noter que le stress augmente le taux de l’hormone appelée “cortisol”. Si cette hormone atteint un niveau trop élevé, alors elle participe au stockage des graisses  notamment au niveau de l’estomac. Cette partie du corps possède davantage de récepteurs de cortisol qu'à d'autres endroits du corps. Enfin, il a été prouvé que l’hormone cortisol va créer un véritable attrait pour tout ce qui est sucré et gras. 

Comment faire pour arrêter de manger ses émotions ? 

Travailler votre physique mais aussi votre psychique 

Si vous ne parvenez pas à perdre du poids, il vous faudra peut-être vous faire aider pour dénouer les blocages émotionnels que vous avez. En faisant la paix avec vous même, en renforçant votre estime de vous même, vous réussirez à accepter vos émotions et donc à diminuer leur impact sur votre alimentation. N’hésitez pas à vous tourner vers un thérapeute adapté ou tout simplement en commençant à vous intéresser sur des sujets tels que l’alimentation émotionnelle, le développement personnel et d’autres thématiques qui pourraient vous aider. 

Mangez en quantité suffisante 

Vous souhaitez maigrir et donc vous avez surement tendance à diminuer vos quantité de nourriture lors des repas, mais en faisant cela vous prenez le risque d’avoir envie de manger entre les repas. De plus, trop vous priver peut mettre votre corps en mode survie, il aura tendance à faire des réserves de graisse pour éviter d’être en “famine”. Ainsi si vous souhaitez que votre corps libère des graisses, il sera nécessaire de lui apporter suffisamment de nutriments tous les jours. Prenez l’habitude de manger à des horaires fixes et en quantité normale, cela sera mieux pour votre corps mais aussi pour votre mental qui fonctionnera par habitude. 

Lâchez prise 

Le fait de ne pas réussir à perdre du poids doit certainement vous énerver, vous rendre triste ou même vous faire culpabiliser. Lâchez prise ! En faire une obsession, vous rabaisser si vous n’atteignez pas vos objectifs n’est pas bon pour votre moral ce qui diminue encore vos chances d’y arriver. 

Alors prenez du recul, acceptez que votre corps a peut être besoin de plus de temps pour se séparer de ses kilos en trop. Il est également important d’intégrer que votre corps évolue en permanence, et qu’il est normal de ne plus avoir le même corps que lorsque vous aviez 20 ans ou avant votre grossesse. Soyez plus indulgent envers vous même. 

L’impact des médicaments ou maladies sur la perte de poids 

Il est également prouvé que de nombreux médicaments favorisent la prise de poids comme les corticoïdes, neuroleptiques, antidépresseurs, certains antidiabétiques oraux et certains antihypertenseurs. 

A noter qu’ils sont rarement l’unique cause d’un cas d’obésité, mais ils peuvent jouer un rôle important, en particulier chez les personnes ayant un terrain propice à la prise de poids.

Vous pouvez aussi avoir du mal à perdre du poids dans le cas de certaines maladies comme l’hypothyroïdie. A ce sujet là, nous vous conseillons d’en parler directement avec votre médecin afin de savoir si vos médicaments ou maladie peuvent être des freins à votre perte de poids. 

Le rôle du sommeil sur la perte de poids

Selon une étude réalisée par des chercheurs au King College de Londres, le manque de sommeil est en corrélation directe avec la prise de poids.  

En effet selon eux, avoir un sommeil de qualité préviendrait de l’obésité. Leurs travaux publiés dans le “European Journal of Clinical Nutrition” ont permis de démontrer que les personnes en manque de sommeil (moins de 7 à 8 heures/nuit) vont consommer 385 calories en moyenne de plus le lendemain.

Pour trouver ces résultats, ils se sont penchés sur différentes études qui tentaient de comprendre le lien entre le manque de sommeil et la prise de poids. Conclusion, les personnes qui font des petites nuits auront tendance tout simplement à manger plus le lendemain et notamment en se rabattant sur des aliments riches en lipides.

Pourquoi ? Cette envie de manger davantage est causée par un dérèglement hormonal. Puisque lorsque l’on dort, le corps produit la leptine qui est une hormone donnant un sentiment de satiété. C’est d’ailleurs pour cela que nous ne nous réveillons pas la nuit pour grignoter. Ainsi, plus votre nuit est de courte durée, moins votre corps sera en mesure de produire de la leptine et au contraire produira de la ghréline qui est l’hormone stimulant la sensation de faim. 

Selon cette étude, le manque de sommeil intervient comme le troisième facteur impactant une perte de poids après le régime alimentaire et l’exercice physique. C’est pourquoi il n’est pas à négliger. Ainsi, si vous ne parvenez pas à perdre vos kilos, il est peut être judicieux de vous pencher sur votre sommeil et pourquoi pas de faire appel à un professionnel

D’autres facteurs pouvant freiner votre perte de poids 

Il existe d’autres causes qui peuvent vous empêcher de perdre du poids comme vous le souhaitez. Parmi elles : 

Cette liste est non exhaustive mais retenez qu’il ne suffit pas toujours de manger équilibré et de faire du sport pour perdre facilement du poids. Selon les personnes, le processus sera peut être plus long et surtout il faudra un accompagnement et un programme adapté.  

Conclusion 

Pour conclure, nous vous invitons à faire un bilan complet de votre situation actuelle afin de voir quels sont le ou les facteurs qui vous empêchent de perdre du poids. N’oubliez pas que les conseils d’un coach, d’un nutritionniste ou d’un médecin sont toujours les bienvenus pour vous éclairer davantage et vous aider à comprendre ce qui bloque. 

Dans tous les cas, ne perdez pas espoir et faites vous confiance !

À vous de jouer ! 

À VOIR ÉGALEMENT

Contact

Votre demande a été reçue! Nous allons vous rappeler au plus vite.
Oops! Quelque chose s'est mal passé lors de la soumission du formulaire.