327 avis : 5/5 ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️

Comment devenir souple ?

La souplesse est un facteur essentiel d'une bonne santé. Mais comment être plus souple ?

Comment devenir souple ?

Publié le
22/9/2022
Contributors
Full name
Job title, Company name
Full name
Job title, Company name
Full name
Job title, Company name

Comment devenir souple ?

Publié le
22/9/2022
Commencez votre changement
Je passe à l'action

Comment être plus souple ? 

Le saviez-vous ? Travailler sa souplesse est essentiel pour le bien-être et la santé générale du corps.  Cependant, il y a différents facteurs importants à prendre en compte afin de s’assouplir et de s'entraîner de la bonne manière. 

Dans cet article nous allons voir les raisons pour lesquelles vous devriez davantage travailler votre souplesse, notamment si vous êtes sportifs. Nous passerons en revus quelques exercices intéressants à réaliser pour s’assouplir. 

Pourquoi est- il important de travailler sa souplesse en tant que sportif ?

Avoir un corps souple est une très bonne chose pour tout le monde, et en particulier si vous pratiquez un sport régulier. 

En effet, travailler votre souplesse permet d’apporter à votre corps un bon nombre de bienfaits. Elle vous permet d'améliorer la mobilité de votre corps ( vous permettant de faire des mouvements plus amples tout en gardant une belle force et maîtrise). Cela vous permet aussi d’améliorer votre coordination musculaire et votre posture. 

En clair, travailler votre souplesse vous permet d’être en meilleure forme de manière générale, sans compter que cela diminue aussi votre risque de blessure et vos douleurs d’ordre musculaire. 

Vous pouvez prendre l’habitude de vous étirer légèrement au début de votre séance d’entraînement afin de faciliter la circulation sanguine vers vos muscles. 

Il est important de noter que si vous ne prenez pas l’habitude de travailler votre souplesse au quotidien, vos muscles auront tendance à se raccourcir petit à petit, ce qui pourra freiner votre progression. 

Travailler sa souplesse pour améliorer ses performances sportives : 

Améliorer sa souplesse en tant que sportif permettrait de :

  • D’améliorer sa coordination.
  • D’optimiser sa tension musculaire et améliorer la réactivité des muscles pendant les phases d’étirement. 
  • Rétablir des potentiels déséquilibres des chaînes musculaires (ce qui peut à terme créer d’importantes douleurs et vous freiner dans vos performances physiques). 
  • Limiter les risques de blessures musculaires.
  • Favoriser une bonne récupération musculaire. 
  • Permettre d’accéder à un état de relaxation plus facilement et rapidement. 

Cependant, il est important de noter que les bienfaits peuvent se faire ressentir au bout de plusieurs séances. S’étirer demande du temps, de la régularité et de la patience. Mais au bout de quelques semaines vous serez forcé de constater les bienfaits que cela vous apportera. De plus, ces derniers resteront à long terme si vous continuez à pratiquer.

A quel moment faut-il s'étirer ? 

Il faut savoir qu’il existe plusieurs techniques d’étirements et que les objectifs varient selon  les types d'exercices.

Lorsqu’on parle d’étirements, on pense plutôt au stretching qui sont des genres d’étirements passifs et qui ont l’objectif d’augmenter l’amplitude des muscles du corps. 

Cette technique, à l’inverse de ce qu'on pourrait penser, n'est surtout pas à réaliser au début de votre entraînement car elle peut favoriser le risque de déchirures et de blessures musculaires pendant votre séance. 

Nous vous recommandons alors de réaliser ces étirements passifs plutôt en fin de séance et sur de courte durée (max 30 secondes). On appellera ça plutôt des assouplissements. 

En début de séance, il vous faudra donc privilégier des étirements “actifs” qui, eux, vous permettront de préparer petit à petit votre corps à l’effort. 

Vous pouvez notamment réaliser un type d’étirements qu’on appelle “activo-dynamique”. 

Cet étirement combine une phase d’allongement musculaire puis une phase dynamique. La phase d’allongement musculaire ne doit pas être tenue plus de 6 secondes environ. Quant à la phase dynamique, celle-ci peut durer entre 7 et 10 secondes. 

Voici quelques exemples d’exercices activo-dynamique à réaliser en début de séance : 

  • Une série de talons-fesses, ce qui permet d’étirer et de préparer vos quadriceps à l’effort qui suit. 
  • Une série de pas chassés pour préparer vos adducteurs.
  • Une série de montées de genou pour préparer vos ischio-jambiers.

Cependant, il est important de retenir que vos étirements de début de séances doivent être progressifs afin de ne pas risquer de vous blesser. 

Peut-on s’étirer directement après une séance de sport ? 

Vous devez le savoir mais les avis à ce sujet sont plutôt controversés. Certains diront que oui cela peut être intéressant tandis que d’autres affirment le contraire. 

Dans le passé, beaucoup de professionnels sportifs préconisaient les étirements en fin de séances pour favoriser la bonne récupération du corps. 

Cependant, certains spécialistes aujourd'hui disent le contraire. Selon eux, les muscles pendant l'entraînement auraient déjà subi des micro-déchirures de leurs fibres et ajouter une séance d’étirement à la fin serait prendre le risque d’augmenter ces déchirures et de fragiliser davantage les muscles. De plus, après un effort continu les récepteurs pour la douleur sont moins sensibles et vous prenez le risque d’étirer votre muscle plus qu’il ne faut.

En bref, nous vous conseillons d’éviter les étirements dans les minutes qui suivent votre séance. Essayer plutôt d’attendre quelques heures pour réaliser quelques étirements mais tout en douceur et sur de courte durée. Toujours moins de 30 secondes comme en début de séance.

Si vous avez un objectif clair qui est de gagner en amplitude, le mieux sera encore de vous garder une séance uniquement dédiée aux étirements. Alors choisissez un jour dans la semaine pour faire vos assouplissements en dehors des séances de sport habituelles. 

3 exercices à réaliser pour travailler sa souplesse :

N1 - Exercice d’assouplissement des abdominaux

Cette posture s'appelle le cobra et elle est notamment exercée par les pratiquants de yoga. Celle-ci permet entre autres d’étirer les muscles des abdominaux. 

  • Allongez-vous sur le ventre les mains à plat au niveau des épaules et les jambes bien tendues. 
  • Dépliez peu à peu vos coudes pour venir bras tendus et le buste relevé. Pensez à respirer. 
  • Orientez votre poitrine en avant et vers le haut. Vos bras doivent être tendus au maximum mais vous ne devez pas ressentir de douleur au niveau des lombaires. 

N2 -  Exercice pour assouplir le dos

Il s’agit de la posture de l’enfant ou appelée balâsana en yoga. Cet exercice est parfait pour assouplir les différents muscles de votre dos ainsi que les lombaires. 

  • Mettez-vous en position quatre pattes. Puis asseyez vous sur vos talons tout en expirant.
  • Posez votre front au sol.
  • Et en gardant vos fesses sur les talons, allongez votre buste pour aller chercher le plus loin possible devant avec vos mains.  

3. Exercice pour assouplir les quadriceps

Cet exercice est idéal pour améliorer la souplesse de vos quadriceps (ce sont les muscles placés devant la cuisse).

  • Debout sur une jambe, attrapez la cheville de la jambe opposée. 
  • Puis ramenez la vers vos fesses, approchez votre talon au plus près du fessier. 
  • Garder votre buste bien droit tout en respirant profondément. 

Conclusion

Pour conclure, nous avons tous intérêt à travailler notre souplesse tout au long de notre vie. Surtout que nous ne sommes malheureusement pas tous égaux en la matière. 

On remarque une nette différence entre les hommes et les femmes mais aussi en fonction de l’âge. 

Ajoutez cette nouvelle habitude d’étirement dans votre routine quotidienne et votre corps vous dira merci. 

A vous de jouer !

À VOIR ÉGALEMENT

Article

Comment devenir souple ?

Comment être plus souple ? 

Le saviez-vous ? Travailler sa souplesse est essentiel pour le bien-être et la santé générale du corps.  Cependant, il y a différents facteurs importants à prendre en compte afin de s’assouplir et de s'entraîner de la bonne manière. 

Dans cet article nous allons voir les raisons pour lesquelles vous devriez davantage travailler votre souplesse, notamment si vous êtes sportifs. Nous passerons en revus quelques exercices intéressants à réaliser pour s’assouplir. 

Pourquoi est- il important de travailler sa souplesse en tant que sportif ?

Avoir un corps souple est une très bonne chose pour tout le monde, et en particulier si vous pratiquez un sport régulier. 

En effet, travailler votre souplesse permet d’apporter à votre corps un bon nombre de bienfaits. Elle vous permet d'améliorer la mobilité de votre corps ( vous permettant de faire des mouvements plus amples tout en gardant une belle force et maîtrise). Cela vous permet aussi d’améliorer votre coordination musculaire et votre posture. 

En clair, travailler votre souplesse vous permet d’être en meilleure forme de manière générale, sans compter que cela diminue aussi votre risque de blessure et vos douleurs d’ordre musculaire. 

Vous pouvez prendre l’habitude de vous étirer légèrement au début de votre séance d’entraînement afin de faciliter la circulation sanguine vers vos muscles. 

Il est important de noter que si vous ne prenez pas l’habitude de travailler votre souplesse au quotidien, vos muscles auront tendance à se raccourcir petit à petit, ce qui pourra freiner votre progression. 

Travailler sa souplesse pour améliorer ses performances sportives : 

Améliorer sa souplesse en tant que sportif permettrait de :

Cependant, il est important de noter que les bienfaits peuvent se faire ressentir au bout de plusieurs séances. S’étirer demande du temps, de la régularité et de la patience. Mais au bout de quelques semaines vous serez forcé de constater les bienfaits que cela vous apportera. De plus, ces derniers resteront à long terme si vous continuez à pratiquer.

A quel moment faut-il s'étirer ? 

Il faut savoir qu’il existe plusieurs techniques d’étirements et que les objectifs varient selon  les types d'exercices.

Lorsqu’on parle d’étirements, on pense plutôt au stretching qui sont des genres d’étirements passifs et qui ont l’objectif d’augmenter l’amplitude des muscles du corps. 

Cette technique, à l’inverse de ce qu'on pourrait penser, n'est surtout pas à réaliser au début de votre entraînement car elle peut favoriser le risque de déchirures et de blessures musculaires pendant votre séance. 

Nous vous recommandons alors de réaliser ces étirements passifs plutôt en fin de séance et sur de courte durée (max 30 secondes). On appellera ça plutôt des assouplissements. 

En début de séance, il vous faudra donc privilégier des étirements “actifs” qui, eux, vous permettront de préparer petit à petit votre corps à l’effort. 

Vous pouvez notamment réaliser un type d’étirements qu’on appelle “activo-dynamique”. 

Cet étirement combine une phase d’allongement musculaire puis une phase dynamique. La phase d’allongement musculaire ne doit pas être tenue plus de 6 secondes environ. Quant à la phase dynamique, celle-ci peut durer entre 7 et 10 secondes. 

Voici quelques exemples d’exercices activo-dynamique à réaliser en début de séance : 

Cependant, il est important de retenir que vos étirements de début de séances doivent être progressifs afin de ne pas risquer de vous blesser. 

Peut-on s’étirer directement après une séance de sport ? 

Vous devez le savoir mais les avis à ce sujet sont plutôt controversés. Certains diront que oui cela peut être intéressant tandis que d’autres affirment le contraire. 

Dans le passé, beaucoup de professionnels sportifs préconisaient les étirements en fin de séances pour favoriser la bonne récupération du corps. 

Cependant, certains spécialistes aujourd'hui disent le contraire. Selon eux, les muscles pendant l'entraînement auraient déjà subi des micro-déchirures de leurs fibres et ajouter une séance d’étirement à la fin serait prendre le risque d’augmenter ces déchirures et de fragiliser davantage les muscles. De plus, après un effort continu les récepteurs pour la douleur sont moins sensibles et vous prenez le risque d’étirer votre muscle plus qu’il ne faut.

En bref, nous vous conseillons d’éviter les étirements dans les minutes qui suivent votre séance. Essayer plutôt d’attendre quelques heures pour réaliser quelques étirements mais tout en douceur et sur de courte durée. Toujours moins de 30 secondes comme en début de séance.

Si vous avez un objectif clair qui est de gagner en amplitude, le mieux sera encore de vous garder une séance uniquement dédiée aux étirements. Alors choisissez un jour dans la semaine pour faire vos assouplissements en dehors des séances de sport habituelles. 

3 exercices à réaliser pour travailler sa souplesse :

N1 - Exercice d’assouplissement des abdominaux

Cette posture s'appelle le cobra et elle est notamment exercée par les pratiquants de yoga. Celle-ci permet entre autres d’étirer les muscles des abdominaux. 

N2 -  Exercice pour assouplir le dos

Il s’agit de la posture de l’enfant ou appelée balâsana en yoga. Cet exercice est parfait pour assouplir les différents muscles de votre dos ainsi que les lombaires. 

3. Exercice pour assouplir les quadriceps

Cet exercice est idéal pour améliorer la souplesse de vos quadriceps (ce sont les muscles placés devant la cuisse).

Conclusion

Pour conclure, nous avons tous intérêt à travailler notre souplesse tout au long de notre vie. Surtout que nous ne sommes malheureusement pas tous égaux en la matière. 

On remarque une nette différence entre les hommes et les femmes mais aussi en fonction de l’âge. 

Ajoutez cette nouvelle habitude d’étirement dans votre routine quotidienne et votre corps vous dira merci. 

A vous de jouer !

que recherchez-vous ?

Veuillez sélectionner une seule option s'il vous plaît.

1 / 4
quel est votre objectif ?

Veuillez sélectionner une au moins une option s'il vous plaît.

1 / 4
EXPLIQUE MOI TA SITUATION ET TES BESOINS
1 / 4
tes informations
précédent
🚀
Merci! J'ai bien reçu votre demande, je vous répondrai sous peu !
Oops! Quelque chose s'est mal passé lors de la soumission du formulaire. Réessayer plus tard.