327 avis : 5/5 ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️

Réduire la masse grasse : médicament ou exercice ?

Vous souhaitez brûler les graisses viscérales de votre corps ? Voici pourquoi vous ne devez pas prendre des médicaments ?

Réduire la masse grasse : médicament ou exercice ?

Publié le
22/9/2022
Contributors
Full name
Job title, Company name
Full name
Job title, Company name
Full name
Job title, Company name

Réduire la masse grasse : médicament ou exercice ?

Publié le
22/9/2022
Commencez votre changement
Je passe à l'action

Réduire l'adiposité viscérale : Médicaments vs Exercice

Le surpoids et l'obésité ont connu une augmentation exponentielle durant ces dernières décennies. Heureusement que plusieurs solutions  sont mises à dispositions des malades pour les aider à se débarrasser de leur surplus de graisses viscérales et sous cutané. Les plus utilisées sont la prise de médicaments quotidiennes ou la mise en place d’un programme d’exercices physiques combiné avec un régime alimentaire. Mais quel est vraiment le plus efficace entre ces deux solutions ? Le sport ou les médicaments ?

Qu’est ce que la graisse viscérale ?

La graisse viscérale est la masse de graisse qui se situe principalement autour des organes et au niveau de l'abdomen. Une accumulation anormale de cette graisse engendre des modifications métaboliques graves: inflammation chronique, stress oxydatif, etc.  

Le plus important est de connaître la répartition et la localisation des graisses dans votre corps. Afin de savoir quelle méthode mettre en place pour s’en débarrasser de façon définitive et vivre en harmonie avec votre corps.

 

Étude scientifique : Médicament Vs Exercices 

Une équipe internationale de chercheurs a conduit une analyse regroupant les résultats de plusieurs autres études portant sur des thématiques précises. Elle a comparé les effets de l'exercice physique ( musculation, endurance, endurance et musculation) et ceux de chacune des thérapies pharmaceutiques ( Orlistat, Liraglutide, Rimonabant, Metformin, Gemfibrozil, Empagliflozin, Rosuvastatin et Ezetimibe).

 

L’objectif était de mesurer les effets sur la perte de masse grasse viscérale, et accessoirement sur celle de la masse grasse sous-cutanée et de façon générale sur la perte de poids.

Pour remplir les conditions de sélection de cette méta-analyse, les études sélectionnées devaient remplir certaines conditions à savoir:  

- être des essais randomisés contrôlés ;

- avoir pour objectif la mesure de l'aire du tissu adipeux viscéral et que celle-ci soit mesurée via tomographie ou par IRM ;

- avoir été conduite sur une durée d'au moins 6 mois ;

- avoir bien encadré l'exercice physique et n'avoir utilisé que des médicaments approuvés par l'administration américaine concernée (FDA).

 

Au total, cette méta analyse a porté sur 17 études incluant 3602 participants. 12 études ont porté sur l’exercice physique, 6 sur les médicaments.

Résultats scientifiques : Médicaments Vs Exercices

À l’issue des analyses des différentes données, les principaux résultats montrent que les deux types d'intervention (prise de médicament et exercice physique) ont un réel effet sur la réduction de la masse grasse viscérale.

Cependant, les résultats ont révélé des contrastes très importants. En effet, par rapport aux groupes contrôles, l'impact de l'exercice physique sur la masse grasse viscérale est de loin supérieur à celui des médicaments.

 

Plus précisément, les études ayant utilisé l'endurance ont observé une diminution plus importante de la masse grasse viscérale (-16.5 cm²).

 

Quant à l'entraînement combinant endurance et musculation, l’impact est de (-14 cm²) et (-12.2 cm²) pour celui de la musculation seule. Leur impact est donc moins important que celui 100% endurance.

Pour les médicaments, la diminution moyenne constatée est d'environ (-8,6cm²).

En résumé, on constate que la solution la plus efficace pour perdre du gras reste l’activité physique régulière, et de préférence de type ‘’endurance’’. On notera néanmoins des résultats positifs à la prise de médicaments.

L’exercice physique et l’alimentation saine comme approche pour réduire la masse grasse

Cette méta-analyse est la première qui n’a pris en compte que des essais randomisés contrôlés qui ont été réalisés sur une période de plus de 6 mois. Quant à ces résultats, ils sont sans appel. Ils montrent clairement à quel point l'exercice physique est efficace pour réduire la masse grasse viscérale. Celui-ci fournit des résultats supérieurs à ceux des traitements pharmacologiques.

 

Cependant, on note quelques limites. En effet, par déficit de données communes sur les différentes études utilisées pour la méta-analyse, les chercheurs n'ont pas pu démontrer l'effet des médicaments ou de l’exercice sur la santé des participants de façon générale.

Mais, sur ce dernier point, il y a tout de même comme une évidence. Il est reconnu que lorsque l'exercice physique est couplé à une alimentation saine dans laquelle les quantités sont adaptées en fonction des besoins, les résultats sur la perte de masse grasse générale et sur celle de la masse grasse viscérale en particulier sont encore meilleurs.

 

Enfin, il faut noter que la perte de masse grasse viscérale en soi permet d'améliorer certains facteurs métaboliques. Parmi eux, il y a la réduction de l'inflammation chronique, la sensibilité à l'insuline, etc.

 

Mais, l'exercice physique permet également de nombreux autres bénéfices. Il améliore l’endurance cardio-vasculaire et musculaire, renforce la force musculaire, booste de nombreux systèmes physiologiques, etc. Ces derniers bénéfices ne peuvent être fournis par aucun traitement médicamenteux.

De plus, comparativement aux traitements médicamenteux, le coût de la pratique sportive est bien plus réduit, voire nul dans certains cas. Ce qui constitue un avantage certain pour les finances publiques et personnel consacrées à la santé.

Je ne pourrai donc que vous conseiller de faire du sport, de façon régulière et accompagnée d’une alimentation saine, dès maintenant et pour la vie !

Si vous cherchez une façon simple, encadré et efficace, contactez moi pour que nous puissions parler de vos objectifs ensemble.

Des articles de sport pas cher : Décathlon

Maintenant que vous savez que le sport est essentiel et qu'il faut vous y mettre très vite. Je vous donne mon astuce pour vous équiper. Décathlon est pour moi la meilleure formule pour acheter tout ce dont vous avez besoin.

Ils ont tout, de bonne qualité et pour pas cher ! C'est vraiment un incontournable. Autant pour le plein air que pour le fitness.

Alors n'attendez plus, équipez-vous en famille et allez pratiquer les sports qui vous font du bien à la tête et au corps !

À VOIR ÉGALEMENT

Article

Réduire la masse grasse : médicament ou exercice ?

Réduire l'adiposité viscérale : Médicaments vs Exercice

Le surpoids et l'obésité ont connu une augmentation exponentielle durant ces dernières décennies. Heureusement que plusieurs solutions  sont mises à dispositions des malades pour les aider à se débarrasser de leur surplus de graisses viscérales et sous cutané. Les plus utilisées sont la prise de médicaments quotidiennes ou la mise en place d’un programme d’exercices physiques combiné avec un régime alimentaire. Mais quel est vraiment le plus efficace entre ces deux solutions ? Le sport ou les médicaments ?

Qu’est ce que la graisse viscérale ?

La graisse viscérale est la masse de graisse qui se situe principalement autour des organes et au niveau de l'abdomen. Une accumulation anormale de cette graisse engendre des modifications métaboliques graves: inflammation chronique, stress oxydatif, etc.  

Le plus important est de connaître la répartition et la localisation des graisses dans votre corps. Afin de savoir quelle méthode mettre en place pour s’en débarrasser de façon définitive et vivre en harmonie avec votre corps.

 

Étude scientifique : Médicament Vs Exercices 

Une équipe internationale de chercheurs a conduit une analyse regroupant les résultats de plusieurs autres études portant sur des thématiques précises. Elle a comparé les effets de l'exercice physique ( musculation, endurance, endurance et musculation) et ceux de chacune des thérapies pharmaceutiques ( Orlistat, Liraglutide, Rimonabant, Metformin, Gemfibrozil, Empagliflozin, Rosuvastatin et Ezetimibe).

 

L’objectif était de mesurer les effets sur la perte de masse grasse viscérale, et accessoirement sur celle de la masse grasse sous-cutanée et de façon générale sur la perte de poids.

Pour remplir les conditions de sélection de cette méta-analyse, les études sélectionnées devaient remplir certaines conditions à savoir:  

- être des essais randomisés contrôlés ;

- avoir pour objectif la mesure de l'aire du tissu adipeux viscéral et que celle-ci soit mesurée via tomographie ou par IRM ;

- avoir été conduite sur une durée d'au moins 6 mois ;

- avoir bien encadré l'exercice physique et n'avoir utilisé que des médicaments approuvés par l'administration américaine concernée (FDA).

 

Au total, cette méta analyse a porté sur 17 études incluant 3602 participants. 12 études ont porté sur l’exercice physique, 6 sur les médicaments.

Résultats scientifiques : Médicaments Vs Exercices

À l’issue des analyses des différentes données, les principaux résultats montrent que les deux types d'intervention (prise de médicament et exercice physique) ont un réel effet sur la réduction de la masse grasse viscérale.

Cependant, les résultats ont révélé des contrastes très importants. En effet, par rapport aux groupes contrôles, l'impact de l'exercice physique sur la masse grasse viscérale est de loin supérieur à celui des médicaments.

 

Plus précisément, les études ayant utilisé l'endurance ont observé une diminution plus importante de la masse grasse viscérale (-16.5 cm²).

 

Quant à l'entraînement combinant endurance et musculation, l’impact est de (-14 cm²) et (-12.2 cm²) pour celui de la musculation seule. Leur impact est donc moins important que celui 100% endurance.

Pour les médicaments, la diminution moyenne constatée est d'environ (-8,6cm²).

En résumé, on constate que la solution la plus efficace pour perdre du gras reste l’activité physique régulière, et de préférence de type ‘’endurance’’. On notera néanmoins des résultats positifs à la prise de médicaments.

L’exercice physique et l’alimentation saine comme approche pour réduire la masse grasse

Cette méta-analyse est la première qui n’a pris en compte que des essais randomisés contrôlés qui ont été réalisés sur une période de plus de 6 mois. Quant à ces résultats, ils sont sans appel. Ils montrent clairement à quel point l'exercice physique est efficace pour réduire la masse grasse viscérale. Celui-ci fournit des résultats supérieurs à ceux des traitements pharmacologiques.

 

Cependant, on note quelques limites. En effet, par déficit de données communes sur les différentes études utilisées pour la méta-analyse, les chercheurs n'ont pas pu démontrer l'effet des médicaments ou de l’exercice sur la santé des participants de façon générale.

Mais, sur ce dernier point, il y a tout de même comme une évidence. Il est reconnu que lorsque l'exercice physique est couplé à une alimentation saine dans laquelle les quantités sont adaptées en fonction des besoins, les résultats sur la perte de masse grasse générale et sur celle de la masse grasse viscérale en particulier sont encore meilleurs.

 

Enfin, il faut noter que la perte de masse grasse viscérale en soi permet d'améliorer certains facteurs métaboliques. Parmi eux, il y a la réduction de l'inflammation chronique, la sensibilité à l'insuline, etc.

 

Mais, l'exercice physique permet également de nombreux autres bénéfices. Il améliore l’endurance cardio-vasculaire et musculaire, renforce la force musculaire, booste de nombreux systèmes physiologiques, etc. Ces derniers bénéfices ne peuvent être fournis par aucun traitement médicamenteux.

De plus, comparativement aux traitements médicamenteux, le coût de la pratique sportive est bien plus réduit, voire nul dans certains cas. Ce qui constitue un avantage certain pour les finances publiques et personnel consacrées à la santé.

Je ne pourrai donc que vous conseiller de faire du sport, de façon régulière et accompagnée d’une alimentation saine, dès maintenant et pour la vie !

Si vous cherchez une façon simple, encadré et efficace, contactez moi pour que nous puissions parler de vos objectifs ensemble.

Des articles de sport pas cher : Décathlon

Maintenant que vous savez que le sport est essentiel et qu'il faut vous y mettre très vite. Je vous donne mon astuce pour vous équiper. Décathlon est pour moi la meilleure formule pour acheter tout ce dont vous avez besoin.

Ils ont tout, de bonne qualité et pour pas cher ! C'est vraiment un incontournable. Autant pour le plein air que pour le fitness.

Alors n'attendez plus, équipez-vous en famille et allez pratiquer les sports qui vous font du bien à la tête et au corps !

que recherchez-vous ?

Veuillez sélectionner une seule option s'il vous plaît.

1 / 4
quel est votre objectif ?

Veuillez sélectionner une au moins une option s'il vous plaît.

1 / 4
EXPLIQUE MOI TA SITUATION ET TES BESOINS
1 / 4
tes informations
précédent
🚀
Merci! J'ai bien reçu votre demande, je vous répondrai sous peu !
Oops! Quelque chose s'est mal passé lors de la soumission du formulaire. Réessayer plus tard.